Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d'une entrepreneure et d'une création d'entreprise
centre-de-cas_hec.png

Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d’une entrepreneure et d’une création d’entreprise

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. L’objectif de ce cas consiste à illustrer concrètement quelles sont les étapes que traversent les créateurs d’entreprises dans leur processus de création.

Produit

Résumé

L’objectif de ce cas consiste à illustrer concrètement quelles sont les étapes que traversent les créateurs d’entreprises dans leur processus de création. Ce processus est défini comme «l’ensemble des activités que l’entrepreneur réalise pour concevoir, mettre en place et démarrer son entreprise». Ce cas vise aussi à illustrer le cheminement d’un étudiant dans la concentration «entrepreneuriat» en troisième année du baccalauréat en sciences administratives à HEC Montréal. Les étapes d’initiation, de préparation, de démarrage et de consolidation sont présentées à travers le cas de l’Agence Sacrée Soirée. Cette Agence montréalaise a été mise sur pied par Jennifer Bismuth en 2002 alors qu’elle était étudiante à HEC Montréal. L’Agence se spécialise à fournir du personnel pigiste pour les entreprises du secteur événementiel. Elle compte parmi ses clients le Festival Juste pour Rire, le Festival de Jazz et le Cirque du Soleil.

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Information complémentaire

Année

2007

Éditeur

Centre de Cas HEC Montréal

Format

PDF

Industrie

création d’entreprise, Démarrage d’entreprise, Entrepreneuriat, Travail autonome

Institution

HEC Montréal

Langue

Français

Nombre de pages

12

Taille

172 ko

Annexe

Oui

Numéro centre de cas

9 40 2007 018

Licence

Enseignement par professeur, Utilisation personnelle

Notes pédagogiques

Oui (pour professeurs)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d’une entrepreneure et d’une création d’entreprise”