Nos auteurs et chercheurs

Plus de 1 500 auteurs et chercheurs provenant de plus de 27 pays

Charles Le Blanc

Charles Le Blanc

Charles Le Blanc est un auteur et traducteur canadien d’expression française né à Québec en 1965. Professeur à l’Université d'Ottawa (Canada) où il enseigne la traduction, il a étudié en philosophie et est spécialiste de Kierkegaard et Lichtenberg. Après des études de philosophie en France, en Allemagne et en Italie,

Charles Le Blanc obtient son doctorat en philosophie de l’Université Laval avec une thèse sur le premier romantisme allemand (Frédéric Schlegel et le Cercle d’Iéna). Détenteur d’une bourse d’études du gouvernement italien, il vit de nombreuses années à Florence où il étudie la Renaissance et la philologie classique. Traducteur, il donne en quelques années des textes de littérature allemande (Friedrich Schlegel, Lichtenberg, Wackenroder) de littérature anglaise (Marlowe et Swift), de philosophie (Crainte et tremblement) et rédige des essais littéraires (Kierkegaard, La forme poétique du monde – en collaboration).

Charles Le Blanc est aussi l’auteur de contes pour la jeunesse (Contes et légendes du Québec, Contes et légendes des Vikings – sous le pseudonyme de Lars Haraldson).

Devenu professeur à l’Université d’Ottawa, il écrit un essai philosophique sur la traduction (Le Complexe d’Hermès) qui lui vaut le Prix Victor-Barbeau de l’essai (2010) de l’Académie des lettres du Québec, et pour lequel il fut finaliste aux prix littéraires du Gouverneur général du Canada. Dans cet essai, Le Blanc critique vivement la possibilité de fondation rationnelle de la traductologie. Ses essais et les préfaces de ses ouvrages ont donné lieu à de nombreuses traductions (anglais, arabe, portugais, espagnol, italien, coréen).

Auteur, il a obtenu le Prix littéraire Le Droit pour son recueil de nouvelles Catin Basile.

Laïcité et humanisme

LIVRE NUMÉRIQUE. Cet ouvrage, avec des contributions d’acteurs clés qui alimentent le débat sur le sens et la définition de la laïcité dans le Québec du xxie siècle, arrive à point nommé.