Nos auteurs et chercheurs

Plus de 1 500 auteurs et chercheurs provenant de plus de 27 pays

Louise Lévesque et les soins à la personne âgée et à la famille

Louise Lévesque

Louise Lévesque est chercheure au Centre de recherche de l'Institut universitaire de Montréal. Elle est également professeure émérite à la faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal. Elle fut la première titulaire de la Chaire de recherche en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille, maintenant la Chaire Desjardins.

Expertises

troubles coginitifs, proches aidants, soutien social

Trousse de formation « Prendre soin de moi » (PDF)

Trousse de formation « Prendre soin de moi » (PDF)

TROUSSE DE FORMATION. Prendre soin de moi est destinée aux professionnels de la santé, associations, organisations ou organismes qui souhaitent offrir un soutien aux proches aidants d’un proche âgé présentant des déficiences cognitives et vivant en résidence ou en hébergement.

Prendre soin de moi (Brochure)

Prendre soin de moi (Brochure)

BROCHURE. De nombreuses familles éprouvent de la culpabilité à la suite de l'hébergement de leur proche âgé, réaction normale mais combien difficile à vivre une fois cette décision prise. Après avoir fourni, bien souvent pendant plusieurs années, de l'aide et des soins à son proche âgé à domicile, l'accompagnement de celui-ci se poursuit dans le nouveau milieu de vie. Les nombreuses implications liées à la décision de l'hébergement font en sorte que les aidants familiaux oubilent de prendre sois d'eux et deviennent ainsi à risque de développer des problèmes de santé.

Trousse de formation Apprendre à être mieux…et mieux aider

Trousse de formation Apprendre à être mieux...et mieux aider

TROUSSE DE FORMATION.  « Apprendre à être mieux…et mieux aider » est un programme psychoéducatif de groupe pour les proches aidants d’un parent atteint de démence et vivant à domicile. Composée du carnet du formateur, du carnet de l’animateur et du carnet de l’aidant, la trousse est destinée aux intervenants qui désirent intégrer les éléments de ce programme dans leur pratique quotidienne auprès des aidants ou implanter le programme de groupe dans leur milieu de travail. À travers 15 sessions (rencontres) hebdomadaires d’une durée de deux heures, le programme cible avant tout les aspects intangibles du rôle d’aidant qui va bien au-delà des tâches de soin en ciblant notamment les émotions éprouvées par les aidants comme la tristesse l ou encore l’impuissance à comprendre ce que le proche tente d’exprimer.