Affaire WorldCom : Incompétence des auditeurs ou manquement à leur obligation d’indépendance?

8,00 $50,00 $

Lire un extrait
ÉTUDE DE CAS. Ce cas vise à élaborer, à travers l’analyse de la tourmente ayant agité la société WorldCom, une critique des méthodes de vérification employées par les cabinets d’audit au tournant des années 2000. Un regard particulier est jeté sur l’approche d’audit adoptée par Arthur Andersen dans la vérification de WorldCom. Le texte fait état de la négligence généralisée dont Arthur Andersen a fait preuve dans la mission d’audit des états financiers annuels de WorldCom. Par la suite, les auteurs effectuent un rapprochement entre cet état de négligence généralisée et certains problèmes fondamentaux relatifs à l’audit dont il est souvent question dans la littérature.

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

UGS : 461 Catégories : ,

Description

Résumé

Ce cas vise à élaborer, à travers l’analyse de la tourmente ayant agité la société WorldCom, une critique des méthodes de vérification employées par les cabinets d’audit au tournant des années 2000. Un regard particulier est jeté sur l’approche d’audit adoptée par Arthur Andersen dans la vérification de WorldCom. Le texte fait état de la négligence généralisée dont Arthur Andersen a fait preuve dans la mission d’audit des états financiers annuels de WorldCom. Par la suite, les auteurs effectuent un rapprochement entre cet état de négligence généralisée et certains problèmes fondamentaux relatifs à l’audit dont il est souvent question dans la littérature.

Caractéristiques

Format: PDF 

[165 ko] Langue: français Pages: 13 Date: 2012

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Informations complémentaires

Année

Éditeur

Format

Industrie

, ,

Institution

,

Langue

Licence

, ,

Notes pédagogiques

Nombre de pages

Parution

Taille

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Affaire WorldCom : Incompétence des auditeurs ou manquement à leur obligation d’indépendance?”