Guy Coulombe : le goût du pouvoir public

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Guy Coulombe s’était illustré en occupant des fonctions aussi disparates que secrétaire général du Conseil du trésor, p.-d.-g. d’Hydro-Québec, directeur de la Sûreté du Québec et directeur général de la Ville de Montréal et en présidant des comités d’urgence ad hoc. Cette histoire de cas porte sur son leadership.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

Guy Coulombe : le goût du pouvoir public : résumé

Guy Coulombe : le goût du pouvoir public est une étude de cas de Jacqueline Cardinal et Laurent Lapierre.

Guy Coulombe a été nommé en octobre 2005 à la présidence d’un comité interministériel chargé d’évaluer le dossier du déménagement du Casino de Montréal et de son éventuelle implantation au Bassin Peel. Guy Coulombe n’en est pas à ses premières armes dans la prise en charge de dossiers chauds. Instituée en 2003, la Commission Coulombe sur l’exploitation de la forêt boréale avait également répondu à la polémique lancée par la diffusion du film « L’erreur boréale » réalisé par Richard Desjardins qui en fait, depuis, son cheval de bataille. Avant d’accepter des mandats ponctuels axés sur la résolution de situations complexes, censés concilier des points de vue souvent inconciliables.

Guy Coulombe s’était illustré en occupant des fonctions aussi disparates que secrétaire général du Conseil du trésor, p.-d.-g. d’Hydro-Québec, directeur de la Sûreté du Québec et directeur général de la Ville de Montréal et en présidant des comités d’urgence ad hoc. Cette histoire de cas porte sur son leadership.

Informations complémentaires

Année

Éditeur

Format

Industrie

Institution

Langue

Licence

,

Nombre de pages

Numéro centre de cas

Range de pages

Taille

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Guy Coulombe : le goût du pouvoir public”