Il était une fois dans l’Est, l’homme qui ruina la Barings

0,00 $

ÉTUDE DE CAS. Le cas fait le récit de l’ascension puis de la «descente aux enfers» de Nick Leeson, jeune employé d’origine modeste de la banque d’affaires londonienne Barings.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

Il était une fois dans l’Est, l’homme qui ruina la Barings : résumé

Le cas fait le récit de l’ascension puis de la «descente aux enfers» de Nick Leeson, jeune employé d’origine modeste de la banque d’affaires londonienne Barings. Envoyé à Singapour en 1992, pour y travailler sur le marché à terme de l’île-cité, Leeson devient rapidement l’un destraders en vue de la place. Il fait gagner 30 millions de livres sterling à la Barings en 1994. Pourtant le 26 février 1995, cette banque vieille de plus de 200 ans déclare faillite. Sontrader vedette, âgé à l’époque de 28 ans, a perdu 927 millions de livre sterling au terme d’une série catastrophique de prises de position, pour la plupart illicites. Après s’être enfui, Leeson est finalement arrêté en Allemagne, puis extradé à Singapour, où il est condamné à six ans et demi de prison.

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Informations complémentaires

Année

Annexe

Éditeur

Format

Industrie

, , , ,

Institution

Langue

Licence

,

Nombre de pages

Notes pédagogiques

Numéro centre de cas

Parution

Taille

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Il était une fois dans l’Est, l’homme qui ruina la Barings”