Skip to content

Mettre le cirque en vitrine festivalière?

8,00 $50,00 $

ÉTUDES DE CAS. Ce cas sectoriel traite de la création d’’un festival circassien et des enjeux inhérents au secteur au Québec, et d’’en quoi un festival répondrait (ou non) auxdits enjeux. L’’analyse de l’’environnement externe festivalier et circassien apparaît donc primordiale ici, dans la mesure où ce qui est central dans ce cas est l’’intégration d’un nouvel événement culturel – festivalier en l’’occurrence – au sein d’’un secteur phare au Québec et à Montréal en particulier, le cirque. Il est aussi important de comprendre dans l’’analyse externe le fait que les festivals font partie intégrante du tourisme culturel montréalais. Le cas débute sur un panorama du secteur festivalier montréalais afin de mettre l’’accent sur la profusion festivalière présente à Montréal durant l’’été. Ceci permet à l’’étudiant de comprendre tout de suite l’’environnement dans lequel un festival de cirque devrait s’implanter. Il décrit par la suite le secteur circassien québécois, donnant l’’occasion de revenir sur les principaux joueurs du secteur et de faire un état des lieux de celui-ci. Le cas permet aussi de comprendre, grâce à une brève analyse, le positionnement stratégique de Montréal en matière de tourisme culturel et les enjeux inhérents à ce positionnement.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

Résumé

Ce cas sectoriel traite de la création d’’un festival circassien et des enjeux inhérents au secteur au Québec, et d’’en quoi un festival répondrait (ou non) auxdits enjeux. L’’analyse de l’’environnement externe festivalier et circassien apparaît donc primordiale ici, dans la mesure où ce qui est central dans ce cas est l’’intégration d’’un nouvel événement culturel – festivalier en l’’occurrence – au sein d’’un secteur phare au Québec et à Montréal en particulier, le cirque. Il est aussi important de comprendre dans l’’analyse externe le fait que les festivals font partie intégrante du tourisme culturel montréalais. Le cas débute sur un panorama du secteur festivalier montréalais afin de mettre l’’accent sur la profusion festivalière présente à Montréal durant l’’été. Ceci permet à l’’étudiant de comprendre tout de suite l’’environnement dans lequel un festival de cirque devrait s’implanter. Il décrit par la suite le secteur circassien québécois, donnant l’occasion de revenir sur les principaux joueurs du secteur et de faire un état des lieux de celui-ci. Le cas permet aussi de comprendre, grâce à une brève analyse, le positionnement stratégique de Montréal en matière de tourisme culturel et les enjeux inhérents à ce positionnement.

Objectifs pédagogiques

L’’objectif est de permettre de comprendre le secteur circassien et ses enjeux dans son ensemble, et de mieux saisir ainsi comment une nouvelle organisation peut trouver sa place au sein de l’’environnement concurrentiel des festivals. Les objectifs pédagogiques portent surtout sur l’’utilisation de l’’analyse sectorielle (PESTEL, PORTER) dans le contexte concurrentiel montréalais et les enjeux inhérents à la création d’un nouvel événement circassien et festivalier dans une ville comme Montréal.

Thèmes couverts

Concepts stratégiques tels qu’analyse externe avec modèles PESTEL et Porter, analyse de parties prenantes et groupes stratégiques. Le cas utilise aussi le concept de modèle d’affaires.

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Informations complémentaires

Année

Annexe

Éditeur

Format

Industrie

,

Institution

Langue

Notes pédagogiques

Nombre de pages

Parution

Licence

, ,

Taille

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mettre le cirque en vitrine festivalière?”
Scroll To Top