La «nouvelle» Cinémathèque québécoise (1999) : grandeur et misère de la professionnalisation

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. La Cinémathèque québécoise a connu des changements et appelle une structure nouvelle, une professionnalisation de la gestion, tout cela dans un contexte de restrictions budgétaires.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

La «nouvelle» Cinémathèque québécoise (1999) : grandeur et misère de la professionnalisation : résumé

La «nouvelle» Cinémathèque québécoise (1999) : grandeur et misère de la professionnalisation est une étude de cas de Olivier Ratle et Laurent Lapierre.

La Cinémathèque québécoise a connu des changements profonds au cours des dernières années. Elle a vu son espace quadrupler et s’est dotée de nouveaux outils de diffusion. Cette nouvelle cinémathèque appelle une structure nouvelle, une professionnalisation de la gestion, tout cela dans un contexte de restrictions budgétaires.

Informations complémentaires

Année

Annexe

Éditeur

Format

Industrie

Institution

Langue

Licence

,

Nombre de pages

Numéro centre de cas

Taille

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La «nouvelle» Cinémathèque québécoise (1999) : grandeur et misère de la professionnalisation”