Produire, diffuser, commercialiser… ou les tribulations d’un chercheur en gestion qui voulait que ses connaissances soient « utiles »

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Le cas soulève la question de la nature et de la diffusion des connaissances scientifiques en gestion dans la société et particulièrement dans les organisations.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

Produire, diffuser, commercialiser… ou les tribulations d’un chercheur en gestion qui voulait que ses connaissances soient « utiles » : résumé

Produire, diffuser, commercialiser… ou les tribulations d’un chercheur en gestion qui voulait que ses connaissances soient « utiles » est une étude de cas de Anne Mesny et Chantale Mailhot.

Kevin Geddart est professeur dans une grande école de gestion nord-américaine. Après des années de recherche appliquée auprès de nombreuses entreprises, le chercheur a mis au point un modèle et une méthode pour déterminer les enjeux culturels d’un projet de transformation organisationnelle et pour mesurer les points de friction et d’affinité entre culture organisationnelle, sous-cultures et cultures individuelles. Soucieux de transmettre ces connaissances aux praticiens, il les publie sous la forme d’un livre pratique s’adressant aux gestionnaires et donne de nombreuses conférences et formations en entreprise. Il est cependant submergé par les demandes de cadres qui ont besoin d’accompagnement pour bien utiliser son outil et sa méthode. Avec le soutien du Bureau de transfert technologique de l’université, il s’entend avec SapientFirst Consulting, une firme spécialisée en stratégie et en management, et lui accorde une licence d’exploitation commerciale exclusive.

Le cas soulève la question de la nature et de la diffusion des connaissances scientifiques en gestion dans la société et particulièrement dans les organisations. Il permet notamment de s’interroger sur le bien-fondé de commercialiser de telles connaissances, sur le rôle des consultants dans leur diffusion et leur vulgarisation, ainsi que sur les enjeux éthiques en lien avec la « privatisation » des connaissances issues de la recherche publique.

Objectifs pédagogiques

Dans un cours d’épistémologie centré sur les relations science / organisations / société, les objectifs pédagogiques sont les suivants :

  • Comprendre la nature et la diversité des connaissances produites en gestion et la façon dont elles peuvent être utiles, applicables ou appliquées.
  • Évaluer la pertinence et la désirabilité des différents moyens de transfert des connaissances universitaires hors de leur milieu.
  • Développer son jugement critique et apprécier les dimensions éthiques relativement à la commercialisation de ces connaissances, surtout en gestion.

Principaux thèmes couverts

  • Transfert de connaissances

Concepts et théories en lien avec le cas

  • Épistémologie ou sociologie des connaissances (relations science, organisation et société).

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs uniquement. Veuillez contacter le Centre de cas HEC Montréal.

Informations complémentaires

Année

Éditeur

Format

Industrie

Institution

Langue

Licence

,

Nombre de pages

Notes pédagogiques

Numéro centre de cas

Parution

Range de pages

Taille

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Produire, diffuser, commercialiser… ou les tribulations d’un chercheur en gestion qui voulait que ses connaissances soient « utiles »”