L’arrivée d’un syndicat : Branle-bas de combat chez Ultra-Gaz!

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Ce cas relate la réaction de la direction d’Ultra-Gaz, un leader de l’industrie des épiceries de dépannage en Amérique du Nord, face aux rumeurs de syndicalisation de plusieurs succursales, dont celle de Berri.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

L’arrivée d’un syndicat : Branle-bas de combat chez Ultra-Gaz! : résumé

L’arrivée d’un syndicat : Branle-bas de combat chez Ultra-Gaz! est une étude de cas de Marc-Antonin Hennebert, Urwana Coiquaud et Laurent De Gagné-Plamondon.

L’arrivée d’un syndicat : Branle-bas de combat chez Ultra-Gaz! relate la réaction de la direction d’Ultra-Gaz, un leader de l’industrie des épiceries de dépannage en Amérique du Nord, face aux rumeurs de syndicalisation de plusieurs succursales, dont celle de Berri. En plus de faire état des différentes frustrations vécues par les employés de cette succursale, ce cas met l’accent sur les divers moyens mis en place par la direction pour préserver un environnement non syndiqué. Parmi ceux-là, deux retiennent l’attention :

  • La tenue d’une rencontre, convoquée d’urgence entre un gestionnaire de ressources humaines de l’entreprise et les employés de la succursale Berri et,
  • La diffusion d’une vidéo de l’entreprise mettant en scène le PDG. Mais voilà, si la direction d’Ultra-Gaz semble avoir réagi promptement aux rumeurs de syndicalisation ayant cours dans ses succursales, on peut toutefois se demander si ces actions respectent les dispositions du Code du travail relatives au droit de parole de l’employeur dans le cadre de processus de syndicalisation.

Objectifs pédagogiques

Ce cas permet d’illustrer le cadre réglementaire destiné à encadrer les gestes et les propos de l’employeur en contexte d’établissement de rapports collectifs. Au terme de cet exercice, l’étudiant devrait, d’une part, acquérir une meilleure connaissance et compréhension des principes juridiques qui définissent la marge de manœuvre des gestionnaires en milieu syndiqué et, d’autre part, saisir les conséquences du non-respect du cadre légal applicable, dans ce cas-ci le Code du travail.

Principaux thèmes couverts

  • Formation d’un syndicat
  • Droit d’association
  • Droit d’expression de l’employeur en contexte de syndicalisation
  • Relations de travail

Concepts et théories avec le cas

Le cas met en lumière :

  • L’interdiction pour l’employeur d’entraver les activités syndicales en vertu du Code du travail
  • Les limites à la liberté d’expression d’un employeur dans un contexte particulier, soit celui d’une campagne de syndicalisation
  • Les stratégies directes et indirectes, légales et illégales, utilisées par certains employeurs pour éviter la formation d’un syndicat

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Informations complémentaires

Année

Annexe

Éditeur

Format

Industrie

, ,

Institution

Langue

Licence

,

Nombre de pages

Notes pédagogiques

Numéro centre de cas

Range de pages

Taille

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’arrivée d’un syndicat : Branle-bas de combat chez Ultra-Gaz!”