Dissonance à l’Orchestre symphonique de Montréal

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Lors d’une assemblée générale, les musiciens rejetaient à l’unanimité les offres patronales en vue de renouveler leur contrat de travail.

Effacer

Pour acheter une License d'enseignement, vous devez vous enregistrer et être approuvé par notre administration.

Description

Dissonance à l’Orchestre symphonique de Montréal : résumé

Dissonance à l’Orchestre symphonique de Montréal est une étude de cas de Claudine Auger, Marc-Antonin Hennebert et Wendy Reid.

Le 31 août 2010, le contrat de travail des 92 musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) arrivait à échéance. Quelques mois plus tard, en novembre, lors d’une assemblée générale, les musiciens rejetaient à l’unanimité les offres patronales en vue de renouveler leur contrat de travail. L’OSM avait néanmoins pu bénéficier de cinq années d’accalmie qui avaient suivi une négociation difficile, en 2005, ayant débouché sur la plus longue grève d’un orchestre en Amérique du Nord. Avec, en bruit de fond, un historique de tensions de travail, le refus des musiciens annonçait-il la répétition d’un acte joué en boucle?

Cas en plusieurs parties

  • Partie A : La répétition d’un même acte?
  • Partie B : Une négociation sous pression (partie incluse seulement pour Enseignement par professeur et Distribution corporative)

Informations complémentaires

Année

Annexe

Éditeur

Format

Industrie
Institution

Langue

Licence

, ,

Nombre de pages

,

Notes pédagogiques

Numéro centre de cas

Range de pages

Taille

,

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Dissonance à l’Orchestre symphonique de Montréal”