Des idées recues en santé mondiale

0,00 $

LIVRE NUMÉRIQUE. Ce livre pose le problème de l’obscurantisme lié à l’absence d’accès aux connaissances. Le lecteur est donc convié à une aventure de vérification. Des spécialistes internationaux de plusieurs domaines (santé publique, anthropologie, sociologie, histoire, économie) déconstruisent ici quelques idées reçues autour de thèmes très variés : sida, santé maternelle, reproductive et sexuelle, accès aux soins, offre de soins, environnement, nutrition…

Description

Des idées recues en santé mondiale : résumé

« J’ai connu la tentation du cliché », avoue le philosophe Alain Badiou en entrevue. Nous voilà rassurés : même les plus grands risquent de tomber dans les poncifs ou, comme l’expliquait Platon, dans une vision cynique et pauvre du monde. Des idées recues en santé mondiale de Valéry Ridde et  Fatoumata Ouattara pose le problème de l’obscurantisme lié à l’absence d’accès aux connaissances.

Le lecteur est donc convié à une aventure de vérification. Des spécialistes internationaux de plusieurs domaines (santé publique, anthropologie, sociologie, histoire, économie) déconstruisent ici quelques idées reçues autour de thèmes très variés : sida, santé maternelle, reproductive et sexuelle, accès aux soins, offre de soins, environnement, nutrition… Le pari consiste à mettre en lumière l’importance d’une argumentation critique nuancée en examinant des idées largement véhiculées, c’est-à-dire celles qui ont cours dans le grand public. Par sa dimension éclectique, cet ouvrage est aussi divertissant qu’instructif pour lutter contre les clichés néfastes au progrès des Nations.

Pour qui ?

  • Grand public

Table des matières

  • Préface
  • Introduction
  • Les politiques et les systèmes de santé
    • 1 L’implantation de la médecine occidentale devrait entraîner la disparition des médecines locales dans les pays à faibles revenus
    • 2 Les politiques de santé ne se fondent que sur des critères rationnels
    • 3 En Afrique, les soins gratuits déresponsabilisent la population, ne sont pas valorisés et sont de mauvaise qualité
    • 4 Financer le système de santé sur la base des résultats sauve des vies
    • 5 Les médicaments du marché informel sont des faux médicaments
    • 6 Les missions internationales médicales bénévoles à court terme sont efficaces
    • 7 Le VIH/sida pose des questions totalement inédites aux politiques de santé
    • 8 Les conflits d’équipes sont essentiels à la performance des professionnels de la santé
    • 9 Le syndrome d’épuisement professionnel du soignant n’existe pas en Afrique
  • La prévention et les soins
    • 10 Les génériques ne sont pas aussi efficaces que les médicaments de marque
    • 11 Pour lutter contre la transmission du VIH, il suffit d’utiliser le condom
    • 12 Les populations africaines ne suivent pas les consignes posologiques des traitements antirétroviraux
    • 13 Les méthodes contraceptives rendent stérile
    • 14 Le nombre d’avortements provoqués augmente quand on libéralise cette pratique
    • 15 Les populations analphabètes ignorent l’importance des vaccins pour leurs enfants si bien qu’elles refusent de les faire vacciner
    • 16 Le sucre est le seul responsable de l’épidémie mondiale de diabète de type 2
    • 17 Les rapports sexuels avant une compétition nuisent à la performance sportive
  • La santé maternelle et infantile
    • 18 Les femmes n’aiment pas annoncer leur grossesse par pudeur ou parce que cela porte malheur
    • 19 C’est parce que les femmes sont ignorantes qu’elles accouchent encore à domicile
    • 20 En Afrique, les femmes peuls n’accouchent pas à l’hôpital pour des raisons culturelles
    • 21 La gratuité de la césarienne permet d’accélérer la réduction de la mortalité maternelle et néonatale en Afrique
    • 22 Les mères africaines, par manque d’éducation, n’amènent pas leurs enfants au centre de santé
    • 23 Les agents de santé communautaires peuvent soigner les enfants fébriles dans les régions rurales d’Afrique subsaharienne
  • Les populations vulnérables et l’équité
    • 24 Les prestataires confessionnels servent les pauvres
    • 25 La micro-assurance santé offre une protection sociale efficace pour les plus démunis
    • 26 Les personnes vivant dans les villes sont privilégiées du point de vue de la santé
    • 27 C’est sur les routes des pays les plus pauvres qu’on meurt le plus
    • 28 Les femmes meurent plus tard que les hommes et sont plus malades
    • 29 La réduction des inégalités sociales de santé passe principalement par des actions en faveur des plus vulnérables
    • 30 Les migrants sont par nature vulnérables
    • 31 C’est parce qu’ils sont migrants qu’ils ont la tuberculose
  • Les singularités des populations
    • 32 L’obésité est un problème de riches dans les pays en développement
    • 33 L’obésité concerne surtout les États-Unis d’Amérique
    • 34 Pour se soigner, les sociétés africaines sont solidaires
    • 35 Les Africaines font beaucoup d’enfants
    • 36 L’homosexualité n’existe pas en Afrique
    • 37 C’est à cause de leur culture que certains patients ne suivent pas leur traitement
    • 38 Les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes sont largement responsables de la transmission du VIH
    • 39 La participation des femmes au microcrédit explique la violence conjugale en Asie du Sud
    • 40 Les femmes sont responsables de leur assassinat par leur partenaire
    • 41 L’excision est un rite initiatique pratiqué en Afrique, chez les musulmans et dans les villages
      42 Avec tous leurs privilèges, les communautés autochtones devraient pouvoir prendre en charge leur santé
  • La recherche en santé
    • 43 La recherche médicale en Afrique est un moyen pour l’Occident de tester des médicaments dangereux
    • 44 Des comités garantissent le caractère éthique des recherches en santé
    • 45 Les objectifs, les séminaires et les recommandations permettent d’améliorer la santé des populations
    • 46 La présentation de preuves scientifiques aide les décideurs à agir rationnellement
  • Les auteurs (par affiliation)

Informations complémentaires

Année

Éditeur

Format

Industrie
Institution

, ,

Langue

NINL (ISBN)

Nombre de pages

Range de pages

Regroupement

Taille

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Des idées recues en santé mondiale”