Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d’une entrepreneure et d’une création d’entreprise

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. L’objectif de ce cas consiste à illustrer concrètement quelles sont les étapes que traversent les créateurs d’entreprises dans leur processus de création.

Clear

To buy a "Teaching License", you must register and be approved by our administration.

Description

Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d’une entrepreneure et d’une création d’entreprise : résumé

Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d’une entrepreneure et d’une création d’entreprise est une étude de cas de Jean-Francois Lalonde, Luc Bélanger-Martin et Louis Jacques Filion.

L’objectif de ce cas consiste à illustrer concrètement quelles sont les étapes que traversent les créateurs d’entreprises dans leur processus de création. Ce processus est défini comme « l’ensemble des activités que l’entrepreneur réalise pour concevoir, mettre en place et démarrer son entreprise ». Ce cas vise aussi à illustrer le cheminement d’un étudiant dans la concentration « entrepreneuriat » en troisième année du baccalauréat en sciences administratives à HEC Montréal. Les étapes d’initiation, de préparation, de démarrage et de consolidation sont présentées à travers le cas de l’Agence Sacrée Soirée. Cette Agence montréalaise a été mise sur pied par Jennifer Bismuth en 2002 alors qu’elle était étudiante à HEC Montréal. L’Agence se spécialise à fournir du personnel pigiste pour les entreprises du secteur événementiel. Elle compte parmi ses clients le Festival Juste pour Rire, le Festival de Jazz et le Cirque du Soleil.

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Additional information

Year

Appendix

Editor

Format

Industry

Institution

Language

License

,

Number of Pages

Teaching Notes

Case centre numbering

Range of Pages

Size

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Jennifer Bismuth et Sacrée Soirée : itinéraire d’une entrepreneure et d’une création d’entreprise”