Quand les relations entre collègues deviennent du harcèlement…

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Une préposée au service aux consommateurs dans le centre d’appels d’une compagnie d’assurance se plaint d’être victime de harcèlement psychologique.

Clear

To buy a "Teaching License", you must register and be approved by our administration.

Description

Quand les relations entre collègues deviennent du harcèlement… : résumé

Nathalie Kruger, préposée au service aux consommateurs dans le centre d’appels d’une compagnie d’assurance, se plaint d’être victime de harcèlement psychologique. La vice-présidente aux ressources humaines mène une enquête qui révèle un climat de travail malsain : alors que Mme Kruger se dit victime de harcèlement, son supérieur immédiat rejette la faute sur l’employée qui observe constamment les faits et gestes de ses collègues, dénonce les erreurs de ces derniers et accorde une importance démesurée à des faits banals.

Objectifs pédagogiques

  • Aborder les questions de droit relatives au harcèlement psychologique
  • Reconnaître ce qui relève, ou non, du harcèlement psychologique
  • Évaluer les éléments de preuve et les témoignages dans une enquête pour harcèlement
  • Cerner les caractéristiques d’un employé difficile
  • Traiter de l’évaluation de performance, y compris les attitudes
  • Discuter du plan d’intervention pour redresser un comportement.

Principaux thèmes couverts

  • Harcèlement psychologique
  • Climat de travail sain
  • Employé difficile

Concepts et théories en lien avec le cas

  • Harcèlement psychologique
  • Climat de travail sain
  • Employé difficile

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour professeur uniquement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Additional information

Year

Editor

Format

Industry

Institution

Language

License

,

Number of Pages

Teaching Notes

Case centre numbering

Publication

Range of Pages

Size

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Quand les relations entre collègues deviennent du harcèlement…”