Maria Montessori, la bella dottoressa femminista : « L’autonomie est la clé et la finalité de l’éducation »

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Ce cas présente les diverses facettes de ce leader, de cette personnalité exceptionnelle qui développa une méthode et un matériel pédagogique axés sur la libre activité de l’enfant et le développement de son autonomie.

Clear

To buy a "Teaching License", you must register and be approved by our administration.

Description

Maria Montessori, la bella dottoressa femminista : « L’autonomie est la clé et la finalité de l’éducation » : résumé

Maria Montessori, la bella dottoressa femminista : « L’autonomie est la clé et la finalité de l’éducation » est une étude de cas de Veronika Kisfalvi et Francine Richer.

Ce cas porte sur Maria Montessori, première Italienne à décrocher un diplôme de médecine. Véritable pionnière, elle fut aussi une anthropologue, une psychologue expérimentaliste, une pédagogue, une femme, une féministe, une mère célibataire, une amoureuse trahie, une grand-mère, une citoyenne du monde, une entrepreneure et une gourou.

Ce cas présente les diverses facettes de ce leader, de cette personnalité exceptionnelle qui développa, à partir de l’observation des enfants soi-disant inéducables des asiles et des hôpitaux de Rome, une méthode et un matériel pédagogique axés sur la libre activité de l’enfant et le développement de son autonomie. Les écoles Montessori sont répandues un peu partout dans le monde et la philosophie de l’éducation qui les anime demeure vivante et d’actualité.

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Additional information

Year

Editor

Format

Industry

Institution

Language

License

, ,

Number of Pages

Teaching Notes

Case centre numbering

Publication

Range of Pages

Size

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Maria Montessori, la bella dottoressa femminista : « L’autonomie est la clé et la finalité de l’éducation »”