BlackBerry en Chine communiste : Research In Motion (RIM) jongle avec les obstacles institutionnels d’un marché en émergence

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Norm Lo apprend le 10 avril 2006, après un blocage réglementaire de deux ans empêchant l’instauration du BlackBerry de RIM en Chine continentale, qu’un « RedBerry » vient tout juste d’être lancé par China Unicom.

Clear

To buy a "Teaching License", you must register and be approved by our administration.

Description

BlackBerry en Chine communiste : Research In Motion (RIM) jongle avec les obstacles institutionnels d’un marché en émergence : résumé

BlackBerry en Chine communiste : Research In Motion (RIM) jongle avec les obstacles institutionnels d’un marché en émergence est une étude de cas de Nicholas Robinson et Prescott C. Ensign.

Norm Lo apprend le 10 avril 2006, après un blocage réglementaire de deux ans empêchant l’instauration du BlackBerry de RIM en Chine continentale, qu’un « RedBerry » vient tout juste d’être lancé par China Unicom. Cette dernière, société publique au deuxième rang de la téléphonie mobile en Chine continentale affirme dans un communiqué de presse que « le nom de RedBerry s’inspire de celui du BlackBerry avec lequel les gens sont déjà très familiers, tout en combinant le nouveau symbole rouge de China Unicom. » Le RedBerry est commandé par un logiciel de la société chinoise Facio. Tony Chan, PDG de Facio Software, croit pouvoir l’emporter contre RIM : « Le RedBerry n’a pas peur, pas plus que ne l’était David contre Goliath!  ». Norm Lo se sent plutôt comme David, car c’est RIM qui devra se battre contre des géants.

Additional information

Year

Appendix

Editor

Format

Industry

Institution

Language

License

,

Number of Pages

Case centre numbering

Range of Pages

Size

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “BlackBerry en Chine communiste : Research In Motion (RIM) jongle avec les obstacles institutionnels d’un marché en émergence”