L’internationalisation de Poulina en Chine : un nouveau défi pour l’huile d’olive tunisienne

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Ce cas explore Poulina Group Holding, un groupe industriel tunisien présent dans divers secteurs économiques : aviculture, agroalimentaire, services informatiques, céramique, emballage, immobilier et industrie.

Clear

To buy a "Teaching License", you must register and be approved by our administration.

Description

L’internationalisation de Poulina en Chine : un nouveau défi pour l’huile d’olive tunisienne : résumé

L’internationalisation de Poulina en Chine : un nouveau défi pour l’huile d’olive tunisienne est une étude de cas de Hakima Lakhdari et Ekaterina Turkina.

Ce cas explore Poulina Group Holding, un groupe industriel tunisien présent dans divers secteurs économiques : aviculture, agroalimentaire, services informatiques, céramique, emballage, immobilier et industrie.

L’entreprise Poulina a été créée en 1967 par Abdelwahab Ben Ayed dans la ville de Sfax au sud de la Tunisie. Introduit en bourse en 2008, le groupe échappe à la définition stricte de l’entreprise familiale, même si la famille domine l’actionnariat. Poulina s’est d’abord affirmée comme un leader sur le marché tunisien, puis à l’échelle du Maghreb, avant d’entrer dans une logique mondiale grâce aux exportations d’huile d’olive vers la Chine.

Dans un contexte économique difficile au Maghreb étant donné les sanctions économiques apparues dans la foulée du printemps arabe, le fondateur-PDG doit réorienter son investissement vers les pays d’Asie et décide de conquérir le marché chinois pour profiter des opportunités de ce dernier et sauver son empire industriel. Les experts du groupe Poulina multiplient les déplacements vers la Chine pour comprendre l’organisation et le fonctionnement du marché. Cette mission n’est pas sans risque puisque le cadre institutionnel n’est pas le même dans les deux pays. C’est dans cette logique que Ben Ayed et son personnel analysent la situation afin d’adapter leur produit à ce nouveau marché et choisir la stratégie qui leur permettra d’entrer en Chine et devenir un compétiteur de rang international.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les effets d’une crise économique (comme celle qui a été créée par le printemps arabe) sur le développement régional d’une entreprise, et les besoins de développement à l’international
  • Comprendre les façons d’adapter un produit pour un nouveau marché international et de déterminer une stratégie d’internationalisation adéquate
  • Sensibiliser au fait qu’il est important de cerner le cadre institutionnel d’un pays pour déterminer un mode d’entrée adéquat

Principaux thèmes couverts

Ce cas peut être utilisé dans le cadre d’un programme de premier ou de deuxième cycle universitaire en affaires internationales, particulièrement dans des cours qui abordent les thèmes suivants :

  • Internationalisation des entreprises
  • Entrepreneuriat international et stratégies
  • Administration des entreprises à l’international
  • Marketing international
  • Entrepreneuriat international
  • Management international et pays émergents, etc.

Concepts et théories en lien avec le cas

Analyse des aspects normatif, régulatif et cognitif, pour déterminer le profil institutionnel d’un pays en s’inspirant des travaux de Nicolas Meisel et de Jacques Ould Aoudia.

Autres informations

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Additional information

Year

Editor

Format

Industry

Language

License

,

Number of Pages

Teaching Notes

Case centre numbering

Range of Pages

Size

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “L’internationalisation de Poulina en Chine : un nouveau défi pour l’huile d’olive tunisienne”