Musi-Blox : jeunes musiciens devenus gestionnaires

8,00 $50,00 $

ÉTUDE DE CAS. Musi-Blox est un projet de création d’un logiciel de composition musicale pour non-musiciens. Le cas traite des questionnements de jeunes musiciens devenus gestionnaires dans le contexte d’une entreprise de multimédia.

Clear

To buy a "Teaching License", you must register and be approved by our administration.

Description

Musi-Blox : jeunes musiciens devenus gestionnaires : résumé

Musi-Blox : jeunes musiciens devenus gestionnaires est une étude de cas de Laurent Simon.

Musi-Blox est un projet de création d’un logiciel de composition musicale pour non-musiciens. Le cas traite des questionnements de jeunes musiciens devenus gestionnaires dans le contexte d’une entreprise de multimédia.

Objectifs pédagogiques

Ce cas permet à l’étudiant de :

  • Démontrer sa capacité à conduire une analyse de cas complète articulée au moins autour d’un diagnostic, d’une identification/formulation de problème et d’une analyse approfondie (théorique et pratique) des enjeux et dynamiques de la situation qui devrait déboucher sur des enseignements généraux à tirer de cet exemple pour la pratique de la gestion
  • Mobiliser des connaissances théoriques pour argumenter ses positions et pour expliquer et fonder chacune des étapes de son analyse
  • Avancer quelques réflexions sur ce qui distingue les pratiques contemporaines de management exposées dans le cas des pratiques plus traditionnelles
  • Engager une réflexion personnelle quant à ses habiletés générales (forces et faiblesses) de management et de management de projet

Autres informations

Aussi disponible en anglais.

Des notes pédagogiques sont disponibles pour les professeurs seulement. Contactez le Centre de cas HEC Montréal.

Additional information

Year

Editor

Format

Industry

Institution

Language

License

, ,

Number of Pages

Teaching Notes

Case centre numbering

Publication

Range of Pages

Size

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Musi-Blox : jeunes musiciens devenus gestionnaires”