proches aidants

Voici notre quatrième entrevue de la série d’articles dressant le portrait d’organisations qui œuvrent à mieux accompagner les proches aidants (relire la troisième entrevue). Notre équipe a eu le plaisir d’échanger avec le regroupement des proches aidants Abitibi-Ouest, afin d’en apprendre un peu plus sur leurs activités et les différents défis qu’ils rencontrent au quotidien. Venez découvrir leur témoignage et vous plonger dans leur quotidien !

Améliorer le quotidien des proches aidants de la région d’Abitibi

Le regroupement des proches aidants d’Abitibi-Ouest a été créé en 2010 avec un but précis : accompagner les proches aidants tout au long de leur parcours en améliorant leur qualité de vie. Quel que soit le type d’incapacité de la personne aidée, l’organisme vient en aide à ses proches afin de les aider à trouver un équilibre de vie satisfaisant. Les intervenants n’ont pas peur de se déplacer, et offrent leur service dans tout le secteur d’Abitibi-Ouest : peu importe s’il faut faire de la route ! Les différentes activités de l’organisme ainsi véhiculées à travers la région permettent ainsi de briser l’isolement des proches aidants et de leur apporter le soutien dont ils ont besoin.

« Les gens sont nombreux à vivre avec la maladie, voilà pourquoi on offre des ateliers, des conférences, des interventions individuelles ou de groupe. Tout cela, c’est pour permettre aux proches aidants de bénéficier d’une assistance afin d’éviter l’épuisement. Lors des rencontres, on va parler de différents sujets, cela permet également de briser l’isolement. Souvent, les aidants restent à la maison, ça leur prend beaucoup de temps, ils ne sortent donc pas beaucoup, ils ne voient quasiment personne, donc nos interventions permettent aussi de briser l’isolement. »

Des activités adaptées pour une assistance toujours plus personnalisée

Le regroupement offre de nombreuses activités de groupe basées sur le soutien, l’entraide et le partage. Les activités traitent de différents sujets : parmi les principaux, on compte le respect de ses limites personnelles, la gestion du stress, l’anxiété au quotidien, ou encore l’évitement de l’épuisement. Les intervenants informent les proches aidants sur les ressources à leur disposition, leur donnent des pistes pour mieux communiquer avec leur aidé, et les rassurent également sur leur potentiel sentiment de culpabilité. Certains ateliers informatifs sont aussi mis en place, avec pour but de présenter une maladie particulière, ou même l’organisme en tant que tel. Des interventions plus personnelles peuvent également avoir lieu de manière physique (à domicile et au travail) comme téléphonique. Enfin, l’organisme collabore également avec un autre organisme, la Maison Saint-André, afin de proposer un service de répit accompagnement. Ainsi, un intervenant peut venir prendre le relai dans l’assistance du malade durant 3 heures par semaine, tandis que le proche aidant peut alors prendre du temps pour lui.

« Toutes nos interventions, qu’elles soient sous forme individuelle, collective, ou même sous forme d’atelier, sont ouvertes à tous. Elles sont faites pour que les proches aidants trouvent leurs limites et se sentent accompagnés dans leurs démarches. Les interventions de groupe, c’est un peu comme un groupe de soutien, c’est ouvert au dialogue, les gens sont à l’aise. On se rencontre 5 fois par année, et les interventions sont gratuites. »

Un défi de visibilité et un financement parfois limité

En tant qu’organisme communautaire, le regroupement des proches aidants d’Abitibi-Ouest a toujours été confronté à un défi majeur : la recherche de financement. À chaque nouveau projet d’atelier ou d’activité, le besoin d’argent se fait ressentir : une réalité à laquelle il peut parfois être pénible de faire face. De plus, une autre difficulté se présente lorsqu’il s’agit de rejoindre les différents proches aidants. En effet, en Abitibi, les municipalités sont éloignées les unes des autres, ce qui rend difficile le fait de se faire connaître et de se montrer accessible. Alors, l’organisme vise sur une visibilité maximisée : publication de ses activités dans le journal, sur les panneaux électroniques des villes, envoie de publicité partout où cela est possible… le regroupement envoie également les actualités sur ses activités à venir à ses 56 membres afin que ces derniers ne manquent rien des interventions futures.

« On se sert de notre équipe de membres, on fait le plus possible de publicité pour notre organisme afin d’avoir de la visibilité. En plus de cela, on essaie de participer à différents colloques et salons pour se faire connaître. On va représenter notre organisme avec nos kiosques dès qu’on en a la possibilité. On monte des kiosques d’information, on parle avec les visiteurs, on essaie de participer le plus possible aux activités du milieu médical et des proches aidants. Nous travaillons en partenariat avec le CISSSAT, le GMF et autres organismes communautaires.»

Des outils participatifs pour laisser les proches aidants s’exprimer

Afin de donner une ligne directrice à ses différents ateliers, le regroupement Abitibi-Ouest a fait l’acquisition de deux des outils développés par la Chaire de recherche en soins infirmiers : ESPA et « Devenir aidant, ça s’apprend ». Si l’acquisition d’ESPA est récente et que l’outil n’a pas encore eu le temps d’être totalement exploité, « Devenir aidant » a quant à lui fait ses preuves. Les intervenants apprécient sa forme d’atelier, adaptée aux formats d’interventions proposés par le regroupement, ainsi que la clarté des explications proposées. Il est ainsi facile pour l’organisme de monter ses ateliers autour de l’outil scientifique tout en conservant l’ambiance de chaleur et de partage qui leur est chère. L’outil ESPA (Entente sur le Soutien aux Proches Aidants), quant à lui, est en cours d’analyse pas l’équipe afin de l’intégrer du mieux possible au sein des activités.

« Dans « Devenir aidant, ça s’apprend, il y a beaucoup d’échanges et de questions à poser, donc c’est vraiment intéressant. Quand je regarde notre organisme et ce à quoi ressemblent nos interventions, je vois l’outil comme un guide, parce que nos participants parlent beaucoup. Ça partage énormément c’est très enrichissant, quand tu poses une question, tout le monde à quelque chose à dire, c’est là que les ateliers deviennent super intéressants. « Devenir aidant » nous aide à garder le fil de la rencontre. »

 

Nous remercions sincèrement le regroupement des proches aidants d’Abitibi-Ouest d’avoir accepté de répondre à nos questions et leur souhaitons bonne continuation.

Plus d’informations

Pour plus d’informations sur le regroupement Abitibi-Ouest : https://www.facebook.com/Regroupement-des-proches-aidants-dAbitibi-Ouest-1537014313265113/

 

Texte par Camille Briquet

Propos recueillis par Nicolas Pinget

Retour sur les outils et trousses de formation pour mieux accompagner les proches aidants

Depuis quelques mois déjà, plusieurs guides, programmes psychoéducatifs et un outil d’identification sur la thématique des proches aidants sont diffusés ou vendus sur eValorix. Issues des travaux de l’équipe de Francine Ducharme au sein de la Chaire Desjardins en soins infirmiers (ancienne programmation de recherche), ces trousses visent à outiller les professionnels de la santé et les personnes du milieu communautaire dans leur accompagnement des proches aidants (voir notre article du mois de mars 2016).

Aujourd’hui, après plusieurs mois de diffusion des trousses, nous profitons d’une nouvelle structure de prix pour faire un retour sur chacun de ces outils/trousses et sur leurs spécificités. Découvrez ou redécouvrez les 3 trousses de formation (utilisées à des moments différents du parcours du proche aidant) et un outil d’identification des besoins des aidants.

3 trousses de formation incontournables pour les professionnels de la santé, associations, organisations ou organismes qui souhaitent offrir un soutien et une aide aux proches aidants

[fusion_table]

Programmes « Devenir aidant, ca s’apprend » « Gestion du stress » « Prendre soin de moi »
Lien [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes] [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes] [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes]
À quel moment? Au moment du diagnostic (Alzheimer) Lorsque le parent ou conjoint demeure toujours à domicile Lorsque le parent âgé est placé en résidence ou en hébergement
Objectif Favoriser l’adaptation des proches aidants à leur nouveau rôle suite à l’annonce du diagnostic de la maladie d’Alzheimer chez leur parent âgé.
  • Modifier la perception de stress des proches aidants liée aux situations de soin de leur parent âgé à domicile
  • Améliorer l’efficacité des aidants à composer avec les exigences liées à leur rôle d’aidant
  • Promouvoir la santé et la qualité de vie des proches aidants
Fournir des outils concrets aux aidants pour faciliter leur adaptation à ce nouveau milieu de vie qu’est le centre d’hébergement.
Brochure gratuite [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes] [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes] [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes]
Problématiques
  • Période de transition bouleversante lors de l’annonce du diagnostic de la maladie
  • Médiatisation de la maladie, souvent empreinte d’images négatives
  • Crainte des réactions et des jugements d’autrui (stigmatisation, rejet, incompréhension).
  • Peu de ressources et de stratégies concrètes offertes aux proches aidants
  • Engagement personnel fort auprès du proche parfois au détriment de son propre bien-être
  • Culpabilité liée au placement
  • Adaptation au nouveau milieu de vie
  • Perte de son rôle d’aidant principal remplacé par l’équipe soignante
  • Réorganisation de sa vie
Thèmes abordés
  1. Partager mes préoccupations
  2. Apprendre à faire face aux difficultés
  3. Mieux communiquer pour vivre des moments agréables avec mon proche
  4. Utiliser mes forces et mes expériences de vie pour prendre soin de mon proche
  5. Mettre à contribution les membres de ma famille et mon entourage
  6. Connaître les ressources de mon milieu
  7. Mes apprentissages et mes accomplissements
  1. Identifier précisément les situations difficiles vécues par le proche aidant
  2. Distinguer les aspects modifiables et non modifiables d’une situation difficile spécifique
  3. Assurer un ajustement ou un arrimage étroit entre le choix des stratégies adaptatives
    et les aspects modifiables ou non d’une situation difficile spécifique
  4. Recourir à des stratégies adaptatives

 

  1. Comment me sentir bien avec mon proche ?
  2. Comment faire connaître mon point de vue au personnel ?
  3. Comment éviter la tourmente des émotions ?
  4. Comment vivre les petits deuils quotidiens et me préparer au grand deuil ?
  5. Comment identifier et faire appel à mon réseau de soutien ?
  6. Comment réorganiser ma vie après l’hébergement de mon proche ?
Fonctionnement
  • 7 rencontres individuelles hebdomadaires (90 min chacune)
  • 5 sessions individuelles (30 à 45 minutes)
  • 1 rencontre de suivi stress-coping
  • 10 rencontres hebdomadaires en groupe (90 min chacune)
  • Groupe composé de 8 personnes
Retombées pour les aidants
  1. Prendre confiance dans leur capacité à composer avec leur nouveau rôle
  2. Être capable de planifier et avoir une meilleure connaissance des services à disposition
  3. Connaître des stratégies de résolution de problèmes
  1. Identifier les situations qu’ils perçoivent difficiles ou stressantes
  2. Distinguer les aspects modifiables et non modifiables
  3. Utiliser des stratégies adaptatives ajustées aux stresseurs identifiés (p.ex. résolution de problème, recadrage cognitif, gestion des symptômes de stress…).
  1. Prendre conscience des sources de stress auxquelles ils sont confrontés
  2. Percevoir le contrôle sur les situations de soins en milieu d’hébergement
  3. Utiliser des stratégies adaptatives ajustées leur permettant de faire face aux situations de stress
Validation
  • Recherche auprès d’une centaine d’aidants
  • Recherche clinique auprès d’une cinquantaine d’aidants et deux CLSC montréalais.
  • Évaluée par l’équipe de recherche de la chaire pour ses effets bénéfiques sur la qualité de vie
  • Expérimenté dans plus de 25 centres d’hébergement et de soins de longue durée du Québec
Options d’achat
  • Licence annuelle ou licence perpétuelle
  • Licence pour une ou plusieurs installations
  • Licence annuelle ou licence perpétuelle
  • Licence pour une ou plusieurs installations
  • Licence annuelle ou licence perpétuelle
  • Licence pour une ou plusieurs installations
Inclus
  • Cahier de l’intervenant (PDF)
  • Cahier de l’aidant (PDF)
  • Manuel de l’intervenant (PDF)
  • Cahier de l’aidant (PDF)
  • Cahier de l’animateur (PDF)
  • Cahier du participant (PDF)
Autre langue [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes] [fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes] n/a

[/fusion_table]

 

Outil Entente Soutien Proches Aidants (ESPA) : l’outil d’identification des besoins des proches aidants

Cet outil s’adresse aux professionnels de la santé qui, quelle que soit leur affiliation professionnelle, côtoient des proches aidants, soit les aidants familiaux d’un parent âgé en perte d’autonomie fonctionnelle ou cognitive. L’ESPA est destiné à tous les aidants, ceux au début de leur parcours d’aide, tout comme ceux qui prodiguent des soins à leur parent âgé depuis plusieurs années.

[fusion_table]

Outil outil Entente Soutien Proches Aidants (ESPA)
Lien [fusion_builder_column spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » type= »1_4″][/fusion_builder_column][fusion_builder_column spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » type= »1_2″][fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes][/fusion_builder_column][fusion_builder_column spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » type= »1_4″][/fusion_builder_column]
Objectif Identifier les besoins de soutien des proches aidants d’un parent âgé vivant à domicile, de même qu’à mettre en place un plan de soutien et de services pour les combler
Problématiques
  • Les bénéfices des services offerts aux aidants diminuent à mesure que la fatigue et l’épuisement des aidants augmentent
  • Nécessité d’intervenir d’une manière proactive notamment par l’identification des besoins de soutien des aidants dès le début de leurs parcours d’aide afin de prévenir l’épuisement
  • Non prise en compte des proches aidants comme des clients de services ayant leurs propres besoins
Thèmes abordés
  1. Aider à prendre soin de votre parent
  2. Améliorer la qualité de vie de votre parent
  3. Améliorer votre qualité de vie (aidant)
  4. Obtenir de l’aide et du soutien de qualité
Fonctionnement
  • Outil comprenant 4 dimensions (voir thèmes abordés)
  • Questionnaire de 39 questions, 2 pages de plan de soutien
  • 1 rencontre entre l’intervenant et l’aidant
Retombées pour les aidants
  1. Une discussion centrée sur la réalité des aidants (approche partenaire où le proche aidant et le professionnel sont coexperts)
  2. Un sentiment de confiance et d’être écouté
Validation
  • Outil basé sur une démarche de consultation au Québec auprès d’intervenants et d’aidants
  • Testé et validé par 6 gestionnaires de cas au sein de 2 CLSC situés dans des régions urbaines du Québec
Options d’achat
  • Licence annuelle ou licence perpétuelle
  • Licence pour une ou plusieurs installations
Inclus
  • Outil ESPA (PDF)
  • Outil ESPA pour impression NCR (PDF)
  • Guide d’application (PDF)
Autre langue [fusion_builder_column spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » type= »1_4″][/fusion_builder_column][fusion_builder_column spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » type= »1_2″][fusion_woo_shortcodes][/fusion_woo_shortcodes][/fusion_builder_column][fusion_builder_column spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » type= »1_4″][/fusion_builder_column]

[/fusion_table]